Bienvenue sur AM


Votre Adblock est activé, je vous comprends et je suis ok avec ça.

Merci de le désactiver momentanément, les publicités permettent d'entretenir le site sur le long terme.

Au plaisir de vous rencontrer lors d'un rendez-vous,
Louise-Frédérique

 

Coaching au Quotidien

Entreprise
Particulier
Speedcoaching
Vivre l'Instant Présent
R-V à Distance

Ateliers Découvertes

Atelier Argent
Autour du Rêve
Respiration Consciente

Articles, le Plus !

Définitions
Rêve Prémonitoire
Imaginaire, Attention!
Suite...

Louise-Frédérique S.

Livre LFS
Vidéos
Wikireve

ESPACE

Alice Miller, Enfant-Silence
Jung, le Livre Rouge
Georgel, Cycles et Ages
Plus....

mandala

Les Rêves des femmes
pendant la grossesse Café-Rêves N°36

gland

"Plus nous nous tournerons vers le mystère de la vie, Plus nous vivrons. "

Anselm Grün - Une pensée par jour (ed. Mediaspaul)

"Je souhaite que le surréalisme ne passe pour avoir tenté rien de mieux que de jeter un fil conducteur entre les mondes par trop dissociés de la veille et du sommeil, de la réalité extérieure et intérieure, de la raison et de la folie, du calme de la connaissance et de l'amour, de la vie pour la vie et de la révolution… Je crois à la résolution future de ces deux états,(...) que sont le rêve et la réalité, en sorte de réalité absolue, de surréalité.
André Breton - Manifeste du surréalisme -

De quoi rêvent les femmes enceintes ?

• Aujourd'hui, nous survolons seulement ce sujet, étant donné que je n'ai pas établi de statistiques sur un vrai (autrement dit large et vaste) panel de rêves de femmes enceintes.
Ce que l'on sait, grâce aux chercheurs américains qui se sont penchés sur les rêves de femmes enceintes, est que celles qui reçoivent des rêves qui s'articulent autour de scénarios catastrophes et qui traduisent des angoisses intenses, et inattendues selon les intéressées, accouchent plus facilement que celles qui n'ont reçu aucun rêve d'angoisse. Ces médecins nous disent que très probablement le rêve a permis d'anticiper l'appréhension que toute femme a, au moment de l'accouchement. Ayant vécu précédemment par l'intermédiaire du songe, tous les états émotionnels-chocs et éprouvants, elle est ainsi préparée au jour J, et se présente en toute "zénitude" pour accueillir son enfant. Les autres, qui ont bénéficié d'une grossesse sans encombre, avec des nuits sereines et des jours guillerets (jour et nuit étant interactif), connaissent au contraire, des remontées d'angoisse très importantes lors de l'accouchement, lequel se complique, en conséquence.

Pourquoi ces jaillissements de peurs au dernier moment ?
• J'ai employé le mot "bénéficié", mais restons lucides. Ce sont souvent des femmes qui ont nié ou banalisé l'importance d'un accouchement, et y compris dans les pays médicalisés et soi-disant sécurisés, ce n'est pas un événement anodin. C'est l'événement ! En voulant enfouir au tréfonds de soi la réalité du risque… de l'accident, de la malformation, de la douleur-même de l'accouchement, de la mort (ou de la mère ou de l'enfant), ces femmes se sont refusé en faisant taire leur voix intérieure l'opportunité d'une bonne préparation à l'accouchement. Bien sûr, elles ont sans doute suivi les séances aquagym ou autres séances amusantes de relaxation, pâle reflet de ce que peut apporter la sophrologie par exemple. Mais, on ne les a pas encouragées à aller au-delà. Dommage !

Et ne riez pas, car la femme enceinte porte en elle toute l'histoire de l'humanité, avec beaucoup d'échecs, et de grandes joies. Si jusqu'à fin du 19e siècle, on demandait au mari de faire le choix, le plus simplement du monde : "L'enfant ou la Mère?" , la plupart, dans les milieux aisés, répondaient la mère. Une femme se remplace aisément, c'est connu, mais un enfant qui risque d'être un garçon qui assurera la pérennité du nom, … D'autre part, la notion et parfois la réalité de l'accouchement sans douleur sont récentes. Et encore, lorsque les femmes ont accès à la péridurale (depuis 25 ans environ).
Aujourd'hui, la mortalité maternelle pour 100 000 naissances vivantes est environ de 12 dans les pays industrialisés, jusqu'à 1100 pour les pays les moins avancés. (chiffre de unicef.org). Passons sur la mortalité des bébés. Il n'est guère étonnant que la mémoire collective se réveille chez les plus conscientes et sensibles au sens de la vie.
Une mémoire qui se réveille le fait rarement au grand jour à la va-vite. Elle prend son temps, par infiltration en somme, ou par dose homéopathique, au moment où l'être humain est le plus réceptif, c'est-à-dire quand il dort, c'est le paradoxe ! Assommé par le sommeil, parfois consciente d'être en train de rêver, l'intéressée ne peut se dérober à ses visions cauchemardesques. Merci cauchemar ! "Oui, oui, dit la petite voix,les femmes ont vécu de grandes douleurs. Mais elles ne savaient pas comment faire. Regarde bien, par ce rêve que je t'envoie, comment tu t'y prendras".
Je précise pour les puristes de l'interprétation de rêves que c'est une version simplifiée à outrance du processus, mais cela donne une idée.
Car lorsqu'il y a une réelle catastrophe, l'avertissement, qui est en fait une préparation du subconscient à accepter l'inacceptable dans la vie éveillée, le songe se construit avec des éléments symboliques ou métaphoriques. S'il y a accident, par exemple la disparition du bébé avant terme ou juste après, la mère souffre bien sûr, et même temps n'est guère étonnée. Elle se rappelle alors de ce rêve-annonce qu'elle n'avait pas compris sur le moment, puis elle raccorde le songe à l'événement. Une forme de consolation comme une autre, lorsqu'un sens commence à poindre.

>>>  Suite : Grossesses annoncées >>>


      Prochain Café-Rêves: "Exploiter son Rêve"
      Table des Matières: Autres Thèmes
                        Bien à Vous, L - F

gland

Vous avez une question ?
Demandez un Speedcoaching !

Durée des séances: 20-30 mn
TARIF UNIQUE - 39 €

Renseignements: 06.62.58.77.85
lf@louisefrederique.com

Créer votre Groupe Régional
regions






fleur_style