Bienvenue sur AM


Votre Adblock est activé, je vous comprends et je suis ok avec ça.

Merci de le désactiver momentanément, les publicités permettent d'entretenir le site sur le long terme.

Au plaisir de vous rencontrer lors d'un rendez-vous,
Louise-Frédérique

 

Coaching au Quotidien

Entreprise
Particulier
Speedcoaching
Vivre l'Instant Présent
R-V à Distance

Ateliers Découvertes

Atelier Argent
Autour du Rêve
Respiration Consciente

Articles, le Plus !

Définitions
Rêve Prémonitoire
Imaginaire, Attention!
Suite...

Louise-Frédérique S.

Livre LFS
Vidéos
Wikireve

ESPACE

Alice Miller, Enfant-Silence
Jung, le Livre Rouge
Georgel, Cycles et Ages
Plus....

mandala

ANGOISSES liées au sommeil (chez l'enfant): Pierre Magnin, Professeur de la faculté de médecine et auteur de "Le sommeil et le rêve - col. que sais-je", rappelle que les "terreurs et les angoisses" se déclinent de "la peur d'aller au lit jusqu'aux hallucinations terrifiantes chez l'enfant qui "réclament des rituels d'apaisement conte le noir et l'abandon." Elles sont fréquentes entre 4 et 7 ans. Lire Insomnie.

ANIMUS - ANIMA : L'animus pour la femme est une figure archétypale qui la renvoie à sa part masculine. Inversement, l'anima pour l'homme est une figure archétypale qui le renvoie à sa part féminine. (cf: "Dialectique du Moi et de l'inconscient" - Carl Jung - Gallimard)

APNÉE : Il s'agit d'un arrêt de la respiration comme pour un plongeur de plongée sous-marine qui opère sans matériel et qui doit retenir son souffle pour rester sous l'eau.
L'apnée du sommeil est dangereuse lorsqu'elle est fréquente. Il est conseillé d'en aviser son médecin.

ARCHÉTYPE : ou "modèle primitif". Il se retrouve dans les mythes et dans les rêves. Il se comprend comme une "grande image"
symbolique qui a le mérite de servir de base, de référence universelle aux sociétés et aussi à l'individu  qui pourront fortifier ou
améliorer leur évolution. D'après Jung, l'archétype aide au processus d'individuation.
Exemples d'archétypes pour les sociétés: l'arbre de vie, l'arche (le vaisseau).
Archétypes pour l'individu: lire Animus-Anima.

CERVEAU GAUCHE -CERVEAU DROIT : Le cerveau gauche est utilisé pour la logique, les sciences, le langage,.... Le cerveau droit est le lieu de la créativité, de l'intuition, la métaphysique, l'estimation et de l'évaluation de ce que l'on ose enteprendre. Le résumé amusant est: "j'aime droite, je pense gauche!"

CONSCIENT : Le Conscient est la part de soi que l'on connaît, que ce soit ses actes, ses réactions, ses pensées, ses émotions,... On sait ce qui nous fait pleurer ou non, on sait ce qui nous enthousiasme ou non, etc. "Avoir conscience de" est sa propre résonance au monde extérieur. Le Conscient est subjectif et limité car il s'appuie sur la mémoire immédiate et sur les fonctions analytiques du cerveau pour s'exprimer.

CROYANCES : ... ou présupposés, préjugés. Il nous est à tous arrivé de croire en quelque chose qui n'est pas et/ou que l'on découvre faux avec l'expérience. Exemple, "j'ai toujours cru qu'à 40 ans on était vieux. Je sais que c'est faux, maintenant que j'ai plus de 40 ans, et que je me sens avec une meilleure énergie que lorsque j'avais 25 ou 30 ans, que j'ai de multiples activités, et que je constate que je m'adapte facilement au monde qui bouge."
Autre exemple, "Quand même, je ne peux pas dire que je vois un psy., mes collègues vont penser que je suis folle, car je sais que les gens croient que ceux qui vont voir des psys pensent qu'ils sont fous." "Ha! bon ? vos collègues ne vont pas voir de psys ?"
Réponse de l'intéressée "je ne sais pas, on ne peut pas parler de ces choses là". Quelques semaines plus tard, cette jeune infirmière
s'est aperçue qu'au moins 5 de ses collègues, infirmiers et internes confondus, allaient voir des psys et
en parlaient de manière tout à fait naturelle. Ce fut une grande révélation pour elle qui n'avait fait que projeter les pensées et
la vision de SA famille sur les psys. Sa croyance était si ancrée en elle qu'elle devenait sourde lorsque ses fréquentations abordaient le sujet.

DÉLIBÉRATION : Terme employé par Paul Diel pour expliquer que le rêve sert aussi à régler ses antagonismes, ses compromis,
ses indécisions, ses écarts entre ce que l'on se souhaite consciemment et ce pour quoi l'on est fait
, ... La délibération permet réconcilier
le "Je conscient" et le "Je de l'âme" (c'est moi qui traduit). Rêve ou Songe - le rêve conseiller.

INCONSCIENT : En psychanalyse, on distingue l'inconscient individuel et l'inconscient collectif.
L'inconscient individuel est une trame intérieure tissée d'idées et de perceptions (chocs, visions, événements, émotions, etc...)
intégrées en soi mais qui étaient passées inaperçues au conscient, de tout ce dont on n'a pas conscience sur soi ou de son histoire réelle.
L'inconscient d'après quelques analystes est la part archaïque de soi; il se révèle au conscient de façon inopinée.
Pour imager, je prends la liberté de le comparer à la "pierre brute" du sculpteur. On peut travailler sur son inconscient quand on repère
ou plus sûrement quand on accepte que d'autres repèrent chez soi des agissements soumis à autre chose que le mental rationnel, l'esprit d'analyse
ou de logique. Les actes manqués et les lapsus sont les plus connues.
L'inconscient collectif d'après Jung est la somme des "instincts et des archétypes" communs à l'humanité. Il est entendu qu'il existe
également des inconscients collectifs propres à chaque cultures et qui vont se nourrir de l'histoire même de la dite culture.
Ainsi, l'inconscient d'un individu est nécessairement composé de ces deux aspects, individuel et collectif.

INDIVIDUATION : C'est un processus qui donne l'occasion à un individu donné de se démarquer d'un clan, d'une famille, d'une société, d'une appartenance, qui lui offre l'occasion de se différencier en se libérant des principes préformatés transmis par ces derniers.
Ce travail d'individuation permet de se re-connaître autrement que dans le tout, autrement que dans une globalité et de se vivre en tant que SOI.

INSOMNIE : Les insomnies sont multiples. C'est une cassure dans le sommeil ou une difficulté à l'endormissement. Toujours selon Pierre Magnin, "l'insomniaque, homme ou femme, est plutôt perfectionniste, hyperactif, professionnellement responsable." "Les insomnies du nourrisson avant 6 mois sont liées à la faim. Chez l'adulte, elle entraîne une accumulation de fatigue, une somnolence diurne, une méforme, un découragement et des pertes de mémoire; chez le vieillard, elles s'accompagnent d'angoisses nocturnes et de phobies."

ONIROS : Est le Dieu du rêve, Hypnos étant le Dieu du sommeil, dans la mythologie grecque. L'onirologie est l'étude du rêve,
l'onirocritique est l'interprète de rêves, l'oniromancien est celui qui prédit l'avenir à partir du rêve.

REM : Est l'acronyme de Rapid Eyes Movements (Mouvements rapides de l'oeil). Ces mouvements accélérés sont le signe
que l'individu est entré dans une phase de sommeil paradoxal.


RÉSILIENCE : Terme utilisé par Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, étologue et psychanalyste français, pour répondre au "Pourquoi tel individu se trouve raffermi et épanoui alors qu'il a subi un traumatisme d'envergue et que tel autre sombre dans l'auto-destruction?" Parce que... le premier s'est appuyé sur la force vitale que tout un chacun possède à des degrés divers et aussi sur des ressources extérieures autant d'"occasions" qui vont servir son projet de se libérer du choc passé, et qu'il a su "transmuter" son trauma en atout. De la même manière que l'alchimiste transforme le plomb en or, le travail demande du temps: un peu, beaucoup, moyennement, c'est selon sa motivation.
Le point commun des résilients, c'est-à-dire des personnes qui ont souffert d'un choc et qui se sont développées positivement, est que tous se sont renforcé intérieurement car ils ont accepté de faire face à leurs tourments antérieurs, de comprendre leur influence sournoise et néfaste sur leur présent. En d'autres termes, ils ont développé une bonne connaissance de soi et ont refusé de se laisser abattre par un événement traumatique qui n'est qu'un événement parmi d'autres. Ils ont su "rebondir"!
Rappel de Boris Cyrulnik:"Le mot "résilience" vient du latin et signifie "ressauter". Non pas ressauter à la même place, comme si rien ne s’était passé, mais ressauter un petit peu à côté pour continuer d’avancer... Résilier un engagement signifie aussi ne plus être prisonnier d’un passé, se dégager. La résilience n’a rien à voir avec une prétendue invulnérabilité ou une qualité supérieure de certains, mais avec la capacité à reprendre une vie humaine malgré la blessure, sans se fixer sur cette blessure".

SOMMEIL PARADOXAL : ou SP n'est rien d'autre que la phase REM. Il est la dernière tranche d'un cycle de sommeil végétatif dit aussi sommeil lent (environ 1h 30'). L'activité onirique surgit pendant le sommeil paradoxal. Ce que l'on appelle "sommeil" dans son ensemble compte 4 à 5 cycles de sommeil (sommeil lent + sommeil paradoxal). La durée du sommeil paradoxal augmente à chaque cycle.

SOMNAMBULISME : Le somnambule fait peur et fait rire. Il marche les yeux ouverts, le regard fixe, et bien que l'intéressé ne se souvienne pas de sa déambulation, les témoins de la scène peuvent remarquer qu'il a évité tous les obstacles. Le docteur Pierre Magnin précise que le somnambulisme concerne surtout les garçons avant la période de la puberté.

SUBCONSCIENT : Au mot à mot "Sous le Conscient". Il fonctionne à l'opposé du surconscient. Il transmet, par le rêve entre autres, tout ce que l'on ne veut pas savoir de soi, sa part d'ombre. Il révèle ses dysfonctionnements, ses fautes, ses manquements, ses fractures, ses fuites de la réalité.
Pour celui qui n'est pas dans la négation de  sa part d'ombre, inhérente à la nature de l'homme, la rectification ou le réajustement est aisé puisqu'il sait ce qui lui nuit.
Pour celui qui préfère se montrer plus blanc que blanc ou qui fait une raison de vivre ses souffrances, les résistances au changement, à une évolution et à un développement personnels se remarquent par une justification outrancière de ses actes ou pensées et/ou une annulation pure et simple des rappels à la réalité par son environnement ou... son surconscient.

SURCONSCIENT : Terme de par Paul Diel. C'est le "Plus Que Conscient" auquel l'homme peut se raccrocher quand il souhaite se dépasser, évoluer, se spiritualiser, s'anoblir. Il lui suffit de choisir entre ce que le subconscient lui transmet et ce que lui surconscient lui suggère.
Si dans le rêve, les deux aspects se manifestent spontanément, le travail sur sa propre perfectibilité passe par une adhésion consciente. Le subonscient se contenterait de révéler sa part d'ombre, le surconscient donne les clés pour sa progression et son développement personnels, et au-delà de soi pour le développement de l'humanité.

VIE ÉVEILLÉE : La vie de l'homme comprend deux phases, une où il est debout, où il agit, où il pense, une autre où il est allongé, où il dort, où il récupère et où il rêve. La vie éveillée est la phase debout, les yeux grands ouverts, la phase où il pose ses actions.

VALEURS : Ce sont les valeurs propres à SOI, celles qui répondent à sa vraie nature, celles qui permettent de percevoir l'accord avec soi-même, celles qui offrent l'harmonie en soi.
Les valeurs morales d'une société peuvent en partie devenir les valeurs de l'individu, mais pas toutes. Car les valeurs du moule collectif peuvent radicalement être à l'opposée de celles de tel ou tel individu. Connaître ses valeurs favorisent son harmonisation, son "écologie" pour reprendre un terme de coaching.
Imaginons par exemple, une société où la valeur collective serait "un individu est abouti s'il développe des capacités sportives de haut niveau." Pour le contemplatif qui a comme valeur "la vie intérieure prévaut sur toutes choses", le conflit entre lui et lui est inéluctable.
Dans un autre genre, si votre valeur est "la créativité est très importante pour moi" et que vous êtes coincé dans un travail répétitif de saisie informatique sans plus avoir la possibilité d'être créatif par ailleurs, il va de soi que la déprime vous guette à défaut d'une maladie psychosomatique.

<<<<< Suite des Articles >>>>>>

RÉFLEXE SPEEDCOACHING
Durée des séances: 20-30 mn

TARIF UNIQUE - 39 €

Renseignements: 06.62.58.77.85
lf@louisefrederique.com

Créer votre Groupe Régional
regions
"OPEN PAUSE"






fleur_style