Bienvenue sur AM


Votre Adblock est activé, je vous comprends et je suis ok avec ça.

Merci de le désactiver momentanément, les publicités permettent d'entretenir le site sur le long terme.

Au plaisir de vous rencontrer lors d'un rendez-vous,
Louise-Frédérique

 

Coaching au Quotidien

Entreprise
Particulier
Speedcoaching
Vivre l'Instant Présent
R-V à Distance

Ateliers Découvertes

Atelier Argent
Autour du Rêve
Respiration Consciente

Articles, le Plus !

Définitions
Rêve Prémonitoire
Imaginaire, Attention!
Suite...

Louise-Frédérique S.

Livre LFS
Vidéos
Wikireve

ESPACE

Alice Miller, Enfant-Silence
Jung, le Livre Rouge
Georgel, Cycles et Ages
Plus....

mandala

SENS DE LA FETE ONIRIQUE

Anniversaire, Noël, banquet, toute fête est un pont entre l'ordinaire et l'extra-ordinaire. Elle nécessite des préparatifs, qui font redécouvrir le travail en groupe, la collaboration conviviale, elle marque un temps entre deux états de vie et d'être. Comme tout projet, il y a préparation, apogée, déclin, toute fête s'achève, se clôt, pour demeurer un souvenir agréable dans l'esprit des gens.

. Voir des gens faire la fête : Pourquoi pas vous? D'heureuses nouvelles, des retrouvailles, ou des évènements inattendus vous bousculeront positivement. Espoirs de bonheur exaucés. Joie, bonheur, gaieté, entourage bienveillant.

. Faire la fête : Les risques de se laisser submerger par les faux-semblants sont grands, mais également les risques de vouloir fuir ses responsabilités, de refuser sa réalité dans ce qu'elle a de plus plate. Déceptions, petits échecs, fatigue due à une dispersion d' énergie.

. Noël ou autre fête religieuse… permet en principe des retrouvailles avec la famille et les personnes alentours et de mettre un bémol aux différents qui peuvent exister. On est sensé privilégier le sujet de la fête et laisser ses humeurs personnelles hors de cet espace-temps. (Ce n'est pas toujours respecté, j'en conviens). Aujourd'hui, cette fête (Noël particulièrement) s'est réduite à la remise des cadeaux. Les reproches sur les uns ou les autres resurgissent de manière plus ou moins subtile pendant ces jours frénétiques, les cadeaux sont là, oui, mais les petites phrases assassines aussi.

- C'est pourquoi, l'ambiance qui a teinté le scénario oniriqueest à retenir.
- Si ce jour de fête signifie un souvenir heureux ou s'il représente les conflits latents, les non-dits, les aigreurs et des rancœurs.
- De la même manière, la nature des cadeaux, reçus ou donnés, la manière dont ils ont été donnés ou reçus (joie, déception, dédain, sourire franc, ironie, silence, indifférence…), sont des éléments importants pour l'interprétation.
- D'une manière générale, ce type de fêtes, et en dehors de toutes considérations sur les problèmes familiaux, relance la vitalité, l'enthousiasme pour la vie éveillée. Des opportunités se présentent et font évoluer la vie personnelle dans un sens favorable. Réponses positives aux attentes. Si Noël apparaît comme une fête collective (par exemple voir Noël dans la ville, avec tous les préparatifs, les magasins enluminés…), les satisfactions sont encore plus nombreuses et, qualitativement, plus intéressantes.
- Toute fête, calendaire, marquant un événement religieux quelconque met un terme aux difficultés, à la pénurie, à la misère, aux déceptions…

. L'anniversaire : C'est le jour! Le fêter rend unique… Si on se sent bien entouré dans le scénario, on obtient gain de cause dans les conflits de la vie éveillée, ou un avantage matériel et financier, on est assuré de relations familiales et amicales plus saines.

. Banquets ou autre événement y ressemblant : C'est un genre de rituel profane étant donné que lebanquet est prévu longtemps à l'avance. Y participer, dans un songe, est de bon augure, car tout en clôturant un chapitre de vie peu agréable, il ouvre sur des perspectives heureuses. Selon s'il se situe au dehors, si on est invité ou si on retrouve des personnes, l'interprétation se nuance.

. Une farandole, c'est la fête, à plusieurs. Tout le monde se tient par la main, c'est l'amour, la joie, les bons sentiments. La voir en songe, en faire partie, prévient de plusieurs petites histoires sentimentales sans lendemain, mais très sympathiques. L'amour-copain! Période détente et de de joies.

. Le carnaval : Il signe une période de relâchement et autorise à toutes les exubérances. La foule se réunit pour exprimer les aspirations aiguës mais retenues ou les frustrations, pendant cette période d'éclatement. Initialement le carnaval, issu du mot "carnevalare", ou "ôter la chair", canalisait les tendances individuelles et spécificités de chacun dans une sorte de jeu de rôle où l'individu pouvait se montrer tel qu'il se ressentait. Assister ou participer à un carnaval préfigure une période de réjouissances qui aura pour effet de vous révéler à vous-même.
Selon votre participation à ce carnaval onirique, vous aurez à opérer plusieurs détachements, lâcher quelques préjugés ouidées toutes faites, abandonner un bon nombre de principes pour poursuivre la voie qui est la vôtre. Rencontres originales en perspective.

. La fête foraine : A cause de la présence des manèges, des engins qui tournent, des tirs, la fête foraine est le plus souvent préjudiciable pour la vie éveillée. Elle met en garde sur les élans enthousiastes et trop rapides pour s'engager dans des projets, peut-être prometteurs mais irréalistes, qu'ils soient privés, familiaux, sentimentaux, professionnels. La fête foraine demande de réviser les dits projets, de revenir sur ses pas, de ne pas se laisser berner par les paillettes et les flonflons, la musique et le brouhaha.

. La boîte de nuit : C'est le monde de la nuit, et tout scénario oniriquequi se déroule la nuit ralentit les projets, les affaires, met les initiatives en suspens, déçoit les attentes. La boîte de nuit dit que le rêveur est lui-même dans la nuit, qu'il est écartelé entre plusieurs sentiments contradictoires, qu'il a perdu pied, qu'il ne peut plus compter sur sa faculté de discernement. La boîte de nuit représente la dispersion d'énergie, une déperdition matérielle.

. L'ORGIE : Ce n'est plus l'usage de nos jours d'organiser des orgies. Par contre, on fait ripaille, on se réunit pour des fêtes, de famille ou entre amis, des soirées extasie ou autres, qui se terminent plus ou moins bien et qui s'apparentent, au final, aux orgies. C'est la face sombre de la fête, dans son aspect destructeur.
L'orgie ou assimilé, mirage éphémère, où les participants s'imaginent libres, grandioses, puissants, n'est qu'une dissipation des énergies créatrices, une dépravation des personnalités, un avilissement des qualités intrinsèques de l'homme. L'orgie est le canal idéal pour que les sentiments noirs, malveillants envers soi ou les autres, puissent s'exprimer.
Y penser, ou voir un événement qui y ressemble, est annonciateur de graves désagréments. Mise en garde sur des fréquentations douteuses et néfastes, sur sa tendance à se laisser entraîner sur des terrains glissants. Supercherie, trahisons.

<<<<<<<<<<<<< Retour <<<<<<<<<<<


      Prochain Café-Rêves: "L'Argent, l'Abondance"
      Table des Matières: Autres Thèmes
                        Bien à Vous, L - F

gland

Vous avez une question ?
Demandez un Speedcoaching !

Durée des séances: 20-30 mn
TARIF UNIQUE - 39 €

Renseignements: 06.62.58.77.85
lfs@arriere-monde.fr

Créer votre Groupe Régional
regions






fleur_style