Bienvenue sur AM


Votre Adblock est activé, je vous comprends et je suis ok avec ça.

Merci de le désactiver momentanément, les publicités permettent d'entretenir le site sur le long terme.

Au plaisir de vous rencontrer lors d'un rendez-vous,
Louise-Frédérique

 

Coaching au Quotidien

Entreprise
Particulier
Speedcoaching
Vivre l'Instant Présent
R-V à Distance

Ateliers Découvertes

Atelier Argent
Autour du Rêve
Respiration Consciente

Articles, le Plus !

Définitions
Rêve Prémonitoire
Imaginaire, Attention!
Suite...

Louise-Frédérique S.

Livre LFS
Vidéos
Wikireve

ESPACE

Alice Miller, Enfant-Silence
Jung, le Livre Rouge
Georgel, Cycles et Ages
Plus....

mandala


Manger, Boire, Avaler,
MÂcher, Bouche Café-Rêves N°24

gland

"Ma mère-grand, que vous avez de grands bras?
C’est pour mieux t’embrasser, mon enfant (…)
Ma mère-grand, que vous avez de grandes oreilles ?
C’est pour mieux écouter, mon enfant (…)
Ma mère-grand, que vous avez de grandes dents. C’est pour te manger !
Et en disant ces mots, le méchant Loup se jeta sur le Petit Chaperon rouge, et la mangea."


Le petit Chaperon rouge - Charles PERRAULT

"On pense comme on mange" -

Ma Grande-Tante et tous les Maîtres Zen

MANGER, AVALER, MÂCHER

L'homme est omnivore ! Il n'empêche, que certains produits sont propres à la consommation d'autres non. Essayez les champignons de René Daumal, et votre fin est proche.
Il a été démontré que le mode alimentaire au quotidien agit sur le comportement de l'individu, et plus encore sur son mode de pensées. L'état et la qualité de vos aliments ont une influence directe sur le développement psycho spirituel, et l'épanouissement personnel dans la vie. Nous parlons de nourriture spirituelle, comme de nourriture terrestre, c'est à méditer.
Dans un songe, non seulement on tient compte du genre d'aliments qui a été consommé, mais aussi de la manière dont ils ont été ingurgités. On distingue aussi l'action de manger, de celle d'avaler, ou de mâcher.
Saturne - Cronos avalait ses enfants, et ce qui est resté de ce mythe est l'idée d'un temps qui avale les heures les unes après les autres, ce qui a donné beaucoup plus tard (à l'époque du romantisme) la notion du temps qui passe.

Pour les interprétations ci-dessous, nous partons du principe que ce qui mangé est consommable.

. L'action de manger : C'est profitable pour la vie éveillée, un retour à la sérénité est assuré, dans la mesure cette restauration onirique se passe dans un lieu agréable, seul ou avec des gens bienveillant, et que les plats sont agréables à la vue.

. L'action d'avaler : C'est révélateur de manques, autant affectifs que matériels. Avaler traduit la peur ne pas être considéré, l'angoisse de ne pas survivre ou, comme Cronos - Saturne l'angoisse qu'il y ait un après SOI. Autrement dit, avaler traduit un déséquilibre psychologique concernant sa situation "d'"être parmi les autres".

. L'action de mâcher : Mâcher c'est mastiquer longuement, ruminer en somme. Attendez-vous à de la résistance dans vos rapports avec autrui. Soit vous vous affronterez brutalement avec un tiers ou tout un groupe, soit c'est vous-même qui tenterez de résister aux pressions extérieures. Avertissement sur des disputes, conflits, litiges, oppositions diverses, qui feront ressortir des ressentiments anciens, des jalousies enfouies, des rancœurs non exprimées.
. Si vous avalez par mégarde ce qui n'a pas à être avalé, mais seulement mâché, un obstacle qui ralentira vos projets. Interruption momentanée d'une réalisation, un problème financier ponctuel peut apparaître.

. Manger de bon appétit : Des événements favorables et agréables permettront d'accroître votre confort de vie, d'améliorer vos conditions matérielles. Ce que vous entreprendrez aboutira dans la facilité. Période prospère où tout vous semblera très facile à acquérir.

. Avoir faim : Très positif, car cela prouve une reconnection possible avec la jouissance de vie, la corde intérieure de l'enthousiasme. Il faudra encore un peu de patience avant de récupérer toutes les ressources matérielles et morales pour jouir de ce bien-être. MAIS se sentir affamé traduit des manques, de gros manques en tout, avec la motivation pour y remédier.

. Refuser de manger : C'est refuser la réussite, c'est refuser la vie. Les autres détails vous apporteront des éléments de réponse sur la cause de vos réticences. Pour l'heure, tristesse, désolation, détresse morale.

. Avoir envie de manger : Les séances d'H.V. se terminent régulièrement par une véritable petite fringale. Les consultants ont très sérieusement envie de manger et de manger des bonnes choses. C'est bien la preuve de leur envie de vivre et de vivre bien, et qu'ils sont prêt à accepter de transformer leur mode de vie actuel pour accéder à un mieux être personnel, pour accéder à une meilleure qualité de leurs conditions de vie. Dans un rêve-songe, avoir envie de manger s'interprète de la même façon, vous êtes prêt à croquer la vie à pleine dents.

. Manger seul ou manger pauvrement : C'est l'indication d'un mélange de sentiments contradictoires. Vous pouvez avoir l'impression d'être rejeté par autrui, tout en entretenant une culpabilité qui vous retient et vous empêche un renouvellement de vos fréquentations.

. Ne pas trouver à manger alors que l'on ressent la faim : C'est la description de vos conditions de vie, et que vous restez sur votre faim car vous ne trouvez aucune satisfaction dans le mode de vie qui vous est imposé ou que vous avez accepté faute de mieux. Cette frustration onirique se révélera au grand jour et vous prendrez quelques décisions assez radicales pour agrémenter votre quotidien.

. Manger salement, se goinfrer : Si c'est vous, c'est le signe de votre propre avidité. S'il s'agit d'une autre personne, attention à vous de ne pas vous faire avaler tout cru ! Beaucoup de critiques nulles et non avenues, de part et d'autres, d'hypocrisie, de médisances.

Un petit mot sur l'action de boire…

En langage symbolique boire signifie éprouver le besoin de se ressourcer. Or, tout dépend du breuvage !
Dans un rêve, vous devez vous souvenir de la couleur du liquide en question, de la sensation que vous avez eue pendant que vous buviez. Selon les cas, boire en songe est favorable pour la vie éveillée ou préjudiciable.

. Si vous buvez avec la sensation que vous soulagez votre soif, c'est un avertissement sur la fin d'une période heureuse.
. Si vous buvez naturellement, c'est, d'après Al-Naboulsi et les oniromanciens d'autrefois, "la facilité après les difficultés, la richesse après la pauvreté, être entouré après la solitude".


>>>>>>>>>>>>   Lire la suite : Bouche   >>>>>>>>>>>


      Prochain Café-Rêves: "Les Métiers"
      Table des Matières: Autres Thèmes
                        Bien à Vous, L - F

gland

Vous avez une question ?
Demandez un Speedcoaching !

Durée des séances: 20-30 mn
TARIF UNIQUE - 39 €

Renseignements: 06.62.58.77.85
lf@louisefrederique.com

Créer votre Groupe Régional
regions






fleur_style