Bienvenue sur AM


Votre Adblock est activé, je vous comprends et je suis ok avec ça.

Merci de le désactiver momentanément, les publicités permettent d'entretenir le site sur le long terme.

Au plaisir de vous rencontrer lors d'un rendez-vous,
Louise-Frédérique

 

Coaching au Quotidien

Entreprise
Particulier
Speedcoaching
Vivre l'Instant Présent
R-V à Distance

Ateliers Découvertes

Atelier Argent
Autour du Rêve
Respiration Consciente

Articles, le Plus !

Définitions
Rêve Prémonitoire
Imaginaire, Attention!
Suite...

Louise-Frédérique S.

Livre LFS
Vidéos
Wikireve

ESPACE

Alice Miller, Enfant-Silence
Jung, le Livre Rouge
Georgel, Cycles et Ages
Plus....

mandala

Le corps humain et Ses anomalies - partie 1 -
Café-Rêves N°39

gland

"Ô les aïeux qu'ai-je fait ! L'enfant est difforme,
a une tête oblongue, des phares dissymétriques comme yeux, non, ce n'est pas ça,
l'enfant a la peau blanche, (…) Mankunku, père d'albinos. (…)
C'est quand même son fils, le sentiment paternel l'emporte sur tout,
il aime son enfant, il aime sa femme. (…)
Ses yeux ne sont pas dissymétriques du tout, ils sont simplement un peu verts, comme les siens.
C'est un albinos normal, ni plus, ni moins."


Emmanuel Dongala (Congo-Brazza) - Le feu des origines - (ed. Albin Michel)

LE CORPS HUMAIN

• Généralement, lorsque l'on raconte son rêve et qu'il y a des personnages, habillés ou non, on ne s'attarde pas sur les détails du corps. C'est seulement lorsque celui-ci apparaît de façon particulière ou que l'une de ses parties a été mise en évidence, que l'attention du rêveur est attirée et qu'une interprétation est possible.
Tout corps comprend: un tronc, des membres, une tête. Chacune de ces 3 parties comprend des sous-parties multiples. Le tronc a un bassin, un ventre, un dos, un torse, des épaules, etc. La tête a un visage, nez, bouche, oreilles, yeux, un front, un crâne, et s'articule au tronc par le cou.
Dans un songe, on peut être attiré par un front plus large qu'à l'ordinaire, par une tête au crâne ovale ou cabossé, par un visage émacié, par un membre qui manque ou qui anormalementgrand, par des poils sur une partie qui ne devrait pas en avoir, par des muscles impressionnants, ou au contraire par l'aspect malingre de la personne vue. C'est ce genre de détaisl qui compte. Mais, que l'on prenne garde à ne pas "éplucher" ses rêves, cette erreur fréquente a pour effet de se perdre dans des considérations inutiles. C'est comme vouloir se raccrocher aux branches quand une situation est défavorable.
Le Dr Gérard Morin a écrit un très bel ouvrage, "les rêves et le langage du corps" (ed.dervy) où il présente, de manière originale, le corps par étage. A partir de sa recherche sur les rêves symptômes de maladies, il a élargi l'interprétation dans les autres domaines.
Pour commencer cette étude du corps humain, j'aborde la signification de l'infirmité en général, des anomalies repérées à tel ou tel endroit, et nous détaillerons en premier les membres inférieurs.

INFIRMITÉ, HANDICAP, ANOMALIES …

• Est considéré comme infirme ou handicapé, dans un songe, toute personne qui présente une anomalie corporelle. Une légère claudication, par exemple, signifie quelque chose de précis pour le rêveur.
L’handicap est une entrave au bon fonctionnement physique de l’individu. Il dénonce à la fois un manque et un fardeau. Il est traditionnellement admis que le handicap physique a pour effet de développer des facultés spirituelles.
Dans les mythologies, les Dieux qui possédaient le pouvoir, dans le sens de "maîtrise", d’un élément (le feu, terre, air eau), ou d’un Art (la forge), étaient limités physiquement. C’est par le principe de compensation qu’ils accédaient à des connaissances sur-humaines.
Prométhée, Héphaïstos-Vulcain, Jacob ont payé un lourd tribut pour s'être approchés d'un peu trop près des secrets des cieux. Les cieux ou le lieu de la foudre, de l'électricité, du feu (soleil). D'après les mythes et les légendes, chaque connaissance essentielle à l'homme aurait été "chapardée" aux Dieux, par des héros. Oui, des héros, car il a fallu grandement oser pour s'approprier une parcelle de la connaissance divine. En résonance aux infirmités mythiques, les hommes d'un village qui comptait parmi ses habitants un bon forgeron, lui coupaient le tendon de la cheville purement et simplement, généralement au pied gauche. Une façon courtoise de s'approprier et de s'assurer le talent du forgeron qui était condamné à rester sur place.

Dans un songe, toute infirmité traduit un déséquilibre de l'âme, un manque, un vide, une imperfection … de soi, de sa situation. Peu importe la cause, le mal-être est déjà là ou va se manifester. C'est un avertissement sur des contraintes, sur des entraves au vouloir du conscient, mais c'est dans le même temps une invitation à développer d'autres facultés, à écouter son tréfonds intérieur, à cesser de raisonner pour mieux suivre son intuition.
Nota Bene: Si l'on est handicapé ou infirme dans la vie éveillée, ce qui est dit ici, ne compte pas. Il est tout à fait normal de se voir tel que l'on est dans un songe.


>>>>>>>>>   Lire la suite: Les Jambes et les pieds  >>>>>>>


      Prochain Café-Rêves: "Le Corps, Membres"
      Table des Matières: Autres Thèmes
                        Bien à Vous, L - F

gland

Vous avez une question ?
Demandez un Speedcoaching !

Durée des séances: 20-30 mn
TARIF UNIQUE - 39 €

Renseignements: 06.62.58.77.85
lf@louisefrederique.com

Créer votre Groupe Régional
regions






fleur_style